Cergy-Pontoise

2013

Contenu

Devenez mécène des instruments du monde

Première itinérance des Ateliers nomades, la ville de Cergy-Pontoise (Val d'Oise) a accueilli, sur près d’un mois au printemps 2013, événements, ateliers, spectacles et sorties d’œuvres. Le lancement d’un dispositif inédit visant à faire partager l’offre culturelle du musée au plus grand nombre.

Avec Les Ateliers nomades, le musée du quai Branly – Jacques Chirac choisit, pour la première fois depuis son ouverture, de se déployer durablement hors de ses murs. L’objectif ? Ouvrir l’accès à ses collections et faire découvrir son offre culturelle au plus grand nombre en allant à la rencontre des Franciliens sur leur propre territoire.

CERGY-PONTOISE : PREMIÈRE ÉTAPE DU PARTENARIAT

La première itinérance a eu lieu à Cergy-Pontoise (Val d’Oise). En mai 2013, pendant cinq semaines, une série d’activités et d’événements culturels gratuits – à destination du jeune public et des familles, des adultes, mais aussi des scolaires – y ont ainsi été délocalisés et plusieurs navettes ont conduit les Cergypontains vers le musée. Cette programmation, construite en étroite collaboration avec les acteurs culturels de l’agglomération, proposait notamment, et pour la première fois, des sorties d’œuvres originales.

DES ACTIONS DE PRÉFIGURATION

Avant le lancement officiel de l'itinérance, des actions de préfiguration ont été menées auprès des écoles, des bibliothèques et des médiathèques de l'agglomération. Celles-ci se sont appuyées sur deux kits pédagogiques : « La Boîte à voyages », une ressource qui permet à des groupes scolaires et périscolaires de découvrir en classe les collections du musée grâce à des activités variées, et les mallettes « Musée en musique », un jeu pour appréhender la collection d'instruments de musique.

LA PROGRAMMATION ÉVÉNEMENTIELLE 

Du 4 mai au 2 juin 2013, une programmation riche a été proposée dans les différents lieux de la ville : des ateliers créatifs et des sorties d’œuvres en présence de conservateurs à l’Hôtel d'agglomération de Cergy-Pontoise, des rencontres avec des professionnels du musée (régisseurs d’œuvres et restaurateurs), des « apéros ethnos » suivis de dégustations culinaires au Théâtre 95 de Cergy, des contes sur les marchés de la ville et au Musée de l’Éducation du Val d’Oise, une installation sonore, etc. Des propositions complétées par des concerts ainsi que plusieurs soirées et spectacles, à l’instar de la soirée cinéma en plein air à Osny ou des DJ sets à l'abbaye de Maubuisson dans le cadre du festival « Les Siestes Électroniques ».
 
Quelques projets ont également été menés avec des structures sociales et des associations, permettant une inscription plus forte dans le territoire. L'artiste Mehdi Aouaichi a notamment réalisé un projet nommé Raz El Hanout / De re coquinaria dans deux maisons de quartier de la ville d'Eragny. Celui-ci consistait à travailler sur le rapport des habitants aux épices, et sur l'histoire de ces produits, grâce à des conversations, des moments de cuisine et de repas chez les habitants ou des interventions auprès de publics en apprentissage du français.